Chalus

Trois gouttes d’eau poussées par un vent de la côte atlantique, vinrent s’échouer sur les « Monts de CHALUS ». L’une tomba sur le donjon de MONTBRUN et rejoignit la Garonne. La seconde échoua à CHALUS sur le donjon CHABROL et rejoignit la Charente. La troisième coula sur le donjon des CARS et rejoignit la Loire. Tout cela pour dire que Chalus est sur l’exacte ligne de séparation des eaux de ces trois bassins.